Observatoire Actualités

A Bordeaux - Une Cité des civilisations du vin à horizon 2016

( Publié le 26/01/2013 à 12h35 )
La première pierre de la future Cité des civilisations du vin, un grand complexe de 14.000 m2 à Bordeaux consacré à la culture du vin, sera posée en juin lors du Salon international des vins et spiritueux Vinexpo, pour une ouverture prévue début 2016.
Vignoble du Bordelais.
Une "table des terroirs" présentera les vignobles les plus importants tels Bordelais, Bourgogne et Vallée de la Moselle pour la France . (© Terre-net Média)

Ce projet de plus de 60 millions d'euros, dont le nom et la scénographie ont officiellement été dévoilés jeudi, comportera, outre un parcours permanent multisensoriel sur 3.500 m2 à travers 23 thèmes sur le vin, un restaurant panoramique, des ateliers de dégustation, un auditorium et des salles d'expositions temporaires. Utilisant les matériaux du vin, le bois et le verre, et avec une forme inspirée du vin coulant dans un verre, la Cité des civilisations du vin sera « un lieu de rencontre où on parlera d'histoire, de géographie, de l'élaboration, de la dégustation, bref de tout ce qui fait la culture du vin et des vignobles », a indiqué le maire de Bordeaux Alain Juppé.

Outre une salle proposant un "tour du monde des vignobles", une "table des terroirs" présentera les plus importants d'entre eux tels Bordelais, Bourgogne et Vallée de la Moselle pour la France ainsi que les régions viticoles de Mendoza (Argentine), de Californie (États-Unis), de La Rioja (Espagne), de Géorgie, du Chianti (Italie) et de Marlborough (Nouvelle-Zélande). Des "portraits de vins" présenteront les grandes familles de vins rouges et de blancs secs, en passant par les rosés, liquoreux et effervescents. Une "grande galerie des civilisations" du vin suivra l'histoire du vin, de lÉgypte à aujourd'hui.

Des déclinaisons liées au vin seront abordées, tel l'art, l'amour, l'érotisme, la convivialité, les excès ou encore le divin. La ville de Bordeaux, maître d'ouvrage de l'opération, finance 12,5 M€, avec l'État (3,5 M€), la région Aquitaine (5,5 M€), la Communauté urbaine de Bordeaux (8,5 M€), les fonds européens (12 M€) ainsi que les professionnels du vin à travers le Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux (5,5 M€) et un fonds de dotation de 15 M€ réunissant châteaux et maisons de négoce bordelais, ce qui représente 23 % de financement privé.

Source : Afp
Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


MessagerieMétéoForumAccès direct
PUB
Matériel d'élevage d'occasion
Sondage
OenotourismeSelon-vous, est-ce un potentiel de diversification de votre activité ?
Abonnement PRO